COFFEEbreak

uc
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TREND ♦ on a beau dire, c'est l'habit qui fait le moine !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 64
Date d'inscription : 25/08/2010


MessageSujet: TREND ♦ on a beau dire, c'est l'habit qui fait le moine !   Ven 27 Aoû - 15:02



Dernière édition par ♦MANON le Mar 31 Aoû - 19:22, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 64
Date d'inscription : 25/08/2010


MessageSujet: Re: TREND ♦ on a beau dire, c'est l'habit qui fait le moine !   Ven 27 Aoû - 15:02


© evanrachelwoodlove tumblr
dafne-ofelia di laurentis
F E A T U R I N G evan rachel wood


your ID, please.
nom ; di lorentis
prénom ; dafne-ofelia
âge ; 26 ans
statut social ; célibataire
activité professionnelle ; directrice artistique

little story for your heart


née à gênes (genova), italie
On l'appelle couramment Dafne ♦ Elle parle l'italien, le français, l'anglais et a des bases en portugais ♦ Dafne-Ofelia a passé son enfance à voyager entre Paris et Gênes, ses parents ayant divorcé pendant son enfance ♦ Elle a toujours rêvé de voyager et son principal objectif est l'Australie ; pourquoi ne pas importer Trend au pays des kangourous après tout ? ♦ Elle se donne beaucoup de mal depuis ses vingt ans pour être reconnu dans le métier de la mode et de la presse et après avoir gravi les échelons, la voilà fièrement directrice artistique d'un des plus grands magazines fashion ♦ Dafne passe son temps à penser à Trend : elle parle de Trend, pense à Trend, rêve de Trend. Il n'existe surement pas plus travailleuse qu'elle.





© morphine
GIUSEPPE L. RENZETTIsi seulement un "nous" pouvait exister...
« Du calme Dafne, la maquette sera prête demain, à la première heure, je te le promets » « Mais elle devait être prête auj... » « Demain, au levé du soleil, juré ! Bye ma jolie » Comment résister à cette nonchalance et cette innocence dont Giuseppe faisait preuve ? Ce n'était pas Dafne qui allait dénigrer son collègue si charmant. Derrière cette façade lisse et sans émotion, la directrice artistique était totalement sous son charme et espérait qu'il savait lire à travers ses sourires crispés et autres mimiques qui signifiaient qu'il la mettait hors d'elle. Giu' se doute de quelque chose mais n'imagine pas qu'elle est vraiment prête à s'engager avec lui alors qu'ils ne se connaissent à peine et, sans le vouloir, Dafne-Ofelia le repousse puisque c'est bien connu : Renzetti fuit l'engagement comme la peste.



© stella
ILANA ...une complicité... débordante
« Ilana, je compte sur toi, mais alors vraiment, pour nous trouver des infos sur cette Lii...liii...LITTLE FASHION-je ne sais pas quoi ! Ils nous ont volé notre réputation, maintenant, à nous de leur faire la guerre ! » « Je comprend parfaitement, Dafne, tu verras, ils vont en baver ! » Pour Dafne-Ofelia, Ilana est l'espoir de la boite, elles s'entendent super bien et ont une vraie complicité. Elles ont les mêmes idées ... Mais Ilana se demande si Dafne a uniquement créé cette complicité pour détruire le clan adverse. Malgré la méfiance de sa petite protégée envers elle, elle l'apprécie vraiment mais sait imposé des limites à leur relation purement professionnelle puisqu'elle sait bien qu'amitié et travail ne font jamais bon ménage.



© lj
K. JEWELL LEONELLIla jalousie est un vilain défaut
« Karma, on ne couche pas avec son patron, voyons ! » « Jewell, appelez moi Jewell s'il vous plaît. Et proprement dis, ce n'est pas mon patron. Je ne suis pas journaliste, je ne travaille pas avec lui enfin je... » se défendit l'intéressée. Elle devenait tellement puérile en présence d'une personne à l'autorité débordante qui pouvait vous faire virer en un claquement de doigt que Jewell se trouvait pitoyable à cet instant. La mine contrariée de sa boss la fit frissonner. Elle était à la limite du licenciement et le savait. « Pas d'excuses, Jewell » coupa Dafne. « Si j'entends encore parler de vos aventures avec Giuseppe, vous prenez la porte. » « Hmm. » Question d'éthique ? Pas seulement. Dafne-Ofelia en pince pour Giuseppe qui semble à peine le remarquer. Elle écarte donc toutes les menaces de son chemin et il se trouve que Karma en est une. La principale, si j'ose dire. Dafne a toujours apprécié le top, elle croit en son potentiel et sait qu'elle est un des véritables atouts pour Trend mais elle ne supporte pas de la voir au bras de l'homme qu'elle convoite depuis des mois. Quoi qu'elle dise, Jewell sait qu'elle ne la mettra pas à la porte.


Dernière édition par ♦MANON le Sam 28 Aoû - 18:14, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 64
Date d'inscription : 25/08/2010


MessageSujet: Re: TREND ♦ on a beau dire, c'est l'habit qui fait le moine !   Ven 27 Aoû - 15:03


© brokenbrain
giuseppe l. renzetti
F E A T U R I N G ian somerhalder


your ID, please.
nom ; renzetti
prénom ; giuseppe leandro
âge ; 25 ans
statut social ; célibataire
activité professionnelle ; rédacteur en chef

little story for your heart


né à cesano maderno, province de milan, italie
Giuseppe est l'aîné d'une famille de trois enfants ♦ Il est le seul fils, donc le seul héritier de la célèbre fortune des Renzetti ♦ Il n'a jamais été très motivé pour son futur, ayant un avenir déjà tout tracé ♦ Ses parents, malgré les préjugés, se sont beaucoup occupés de lui et ses sœurs ♦ Giu' a toujours été très proches de ces dernières ♦ C'était un enfant turbulent à l'école mais pourtant très intelligent ♦ Il est devenu l'homme de la famille quand son père est parti vivre un an à Los Angeles, voyage d'affaires ou non, il était tout de même l'homme de la situation ♦ Giuseppe s'est toujours fait pistonné par son père ♦ Il a décroché ce boulot sans lever le petit doigt, il y a deux ans, après avoir obtenu une licence de droit qui n'a rien à voir avec son travail actuel ♦ Il s'est découvert une passion pour le journalisme après quelques semaines au sein de Trend





© lj
K. JEWELL LEONELLIentre chien et chat
« Viens-là ma belle ! » « Dégage Giu', je ne veux pas de toi ce soir » « C'est nouveau de refuser un corps à corps avec ton patron ? » « T'es pas mon patron ! Enfin... si... mais oui, c'est tout nouveau. Alors va assouvir tes fantasmes ailleurs, avec les poufs de l'autre fois, par exemple ! » rétorqua la jolie blonde, un tantinet jalouse. Entre Giuseppe et Jewell, l'ambiance est électrique. Leur deux forts caractères s'entendent à la perfection... ou presque. Entre lui, l'homme instable qui ne recherche que des jolies femmes à mettre dans son lit et elle, le stéréotype parfait de la fille facile qui ne l'est pas tant que ça... On peut dire qu'ils font la paire. Ils représentent à eux deux le cliché idéal de l'amitié améliorée et aiment ça. Ce n'est un secret pour personne mais au fur et à mesure, leur relation leur devient indispensable. Plus le temps passe, plus ils se fréquentent et pour rien au monde ils n'avoueraient cela. De mauvaise fois tous les deux, leur slogan est tout simple : « No feelings, only sex and fun » Jusqu'à ce que l'un des deux craque... Affaire à suivre.



© mymz
ORLANDO J. PASCUTINNIdepuis tout petit
Orlando et Giuseppe, c'est le Ying sans le Yang, la tartine de pain sans le Nutella. Leur deux mères étaient déjà très liées : elles étaient meilleures amies depuis le lycée et les voilà, enceintes en même temps de deux petits bonshommes qui naitront à quelques jours d'intervalle. On pouvait facilement prédire une très grande amitié entre les deux garçons ce qui fut vrai. Ils faisaient la paire, tous les deux. Faisant les quatre cents coups ensemble, ils vivaient presque pareil. Ils ont embrassé pour la première fois la même fille, ont couché pour la première fois avec la même également, comparant leurs exploits. Bref, de vrais loustiques. Ils sont toujours meilleurs amis malgré la compétition que mènent leur deux magazines et ne sont pas prêts de se quitter, malgré les recommandations de leurs employés.



© lj
DAFNE-OFELIA DI LAURENTISsi seulement un "nous" pouvait exister...
« Du calme Dafne, la maquette sera prête demain, à la première heure, je te le promets » « Mais elle devait être prête auj... » « Demain, au levé du soleil, juré ! Bye ma jolie » Comment résister à cette nonchalance et cette innocence dont Giuseppe faisait preuve ? Ce n'était pas Dafne qui allait dénigrer son collègue si charmant. Derrière cette façade lisse et sans émotion, la directrice artistique était totalement sous son charme et espérait qu'il savait lire à travers ses sourires crispés et autres mimiques qui signifiaient qu'il la mettait hors d'elle. Giu' se doute de quelque chose mais n'imagine pas qu'elle est vraiment prête à s'engager avec lui alors qu'ils ne se connaissent à peine et, sans le vouloir, Dafne-Ofelia le repousse puisque c'est bien connu : Renzetti fuit l'engagement comme la peste.


Dernière édition par ♦MANON le Dim 29 Aoû - 23:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 64
Date d'inscription : 25/08/2010


MessageSujet: Re: TREND ♦ on a beau dire, c'est l'habit qui fait le moine !   Ven 27 Aoû - 15:04


© hellyeahleightonmeester tumblr
e. quinto lissandro
F E A T U R I N G ed westwick


your ID, please.
nom ; lissandro
prénom ; ezio quinto
âge ; 22 ans
statut social ; célibataire
activité professionnelle ; attaché de presse

little story for your heart


né à rome, italie
Malgré les apparences, Quinto provient d'une famille ni plus ni moins comme les autres ♦ Il s'est fait appelé Ezio toute son enfance et a décidé, à son arrivée à Milan à sa majorité, de se nommer par son deuxième prénom : Quinto ♦ Ses parents ne l'ont pas soutenu dans ses études malgré son ambition, ce qui fait qu'il n'a pas pu aller à la fac par manque d'argent ♦ Après cet échec, il a décidé de vivre une nouvelle vie à Milan avec ses économies, emmenant sa petite sœur avec lui ♦ Ayant toujours été un passionné de littérature et d'écriture, il publie indépendamment quelques histoires et autres nouvelles pour se faire un peu d'argent ♦ Quinto est devenu pigiste pendant une dizaine de mois mais a décidé de trouver un travail plus stable dans la communication




© lj
ELENA I. LISSANDROsang pour sang, dents pour dents
Elena et Quinto sont frère et sœur. Le jeune homme se montre très protecteur envers sa cadette même si elle est âgée de seulement trois ans de moins. Voulant tous les deux échappés au climat familial pesant, Quinto l'a poussé à venir avec lui et elle regrette parfois ce choix mais peu importe. Elle a toujours son mot à dire sur les petites amies de son frère et lui contrôle également les garçons qu'elle fréquente. Bref, toute cette relation n'est que sur-protection autant du côté d'Elena que de Quinto et tous deux détestent quand l'un se mêlent des affaires de l'autre. Tout en étant drôlement proches et soudés, le fossé qui les séparent s'élargit un peu plus chaque jour.



© lj
ALESSANDRO DI NATALEje ne le remercierai jamais assez
Un soir, alors que Quinto cherchait désespérément l'inspiration pour l'article que la Repubblica lui avait aveuglément confier sur un éventuel complot entre la mafia italienne et le Président devant un large verre de whisky, Alessandro le prit pour un de ses amis. S'en suivit une longue discussion sur les métiers des deux hommes, des inconvénients et autres alinéas du métier jusqu'à ce que Alex évoque le vieil attaché de presse qui avait pris une retraite anticipée pour dans les Caraïbes il y a de cela quelques jours, sans avertir quiconque. Trois jours après, Quinto débarque à Trend, plein d'entrain et de bonne humeur. Depuis cette soirée, il se sent redevable auprès d'Alessandro qui est devenu un bon ami.



© stella
ILANAje te veux toi, pas quelqu'un d'autre
Quinto est tout simplement l'ex d'Ilana. Dès son arrivée, les deux jeunes ont eu un véritable coup de foudre ... physiquement! Oui, ils ont eu une forte attirance et n'ont pas tardé à se cacher sous la couette. Même si Ilana regrette maintenant d'être tombé sous le charme de Quinto, lui en demande encore, enfin, pour lui, ce n'est que purement sexuel, il ne peut rien avoir d'autres. Mais depuis que Ilana est la taupe de Dafne et qu'il sait qu'elle doit séduire un mec du clan adverse, Quinto voit rouge et fait tout son possible pour que Ilana ne tombe pas sous le charme de Teodorico, mais bien de lui. Aurait-il finalement des sentiments pour la belle Ilana?


Dernière édition par ♦MANON le Mar 31 Aoû - 15:32, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 64
Date d'inscription : 25/08/2010


MessageSujet: Re: TREND ♦ on a beau dire, c'est l'habit qui fait le moine !   Ven 27 Aoû - 15:05


© xaviersamueldaily tumblr
alessandro di natale
F E A T U R I N G xavier samuel


your ID, please.
nom ; di natale
prénom ; alessandro
âge ; 22 ans
statut social ; célibataire mais intéressé
activité professionnelle ; journaliste

little story for your heart


né à syracuse (sicile), italie
Alessandro est né à Syracuse mais n'y a vécu que les deux premières années de son enfance ♦ Il a fait deux fois le tour du monde accompagné de ses parents mais il n'en a que de très vagues souvenirs ♦ Alex a vécu quatre ans, de quinze à dix-neuf ans aux USA : d'Atlanta à Miami en passant par San Francisco, son père étant un journaliste pour le Times pendant ces années ♦ Il est très attaché à son pays natal et à longtemps fait la guerre à ses parents pour revenir habité en Italie ♦ Les Di Natale ont finalement offert à Alex un aller simple en direction de Milan pour qu'il exauce son souhait ♦ Il a suivit des études de journalisme aux Etats-Unis pendant un an avant de tout abandonner et de partir en Italie ♦ Grâce à sa facilité pour les langues étrangères, il n'a pas tardé à être embauché chez Trend malgré son manque d'expérience





© stella
LINA J. BLOOMWOODsuis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis
Lina et Alessandro travaillent pour les deux magazines les plus concurrents du pays dans le domaine de la mode : Lina chez Little Fashionista, Alessandro chez Trend et pourtant ! Ils se sont rencontrés à une soirée, ignorant tout l'un de l'autre, y compris leur emploi respectif. Ce soir-là, les deux journalistes finirent dans le même lit sans savoir qu'ils couchaient avec l'ennemi. Leur relation dura encore quelques jours jusqu'à ce que Lina apprenne que son amant était en fait journaliste que Trend. Elle rompit alors tout contact avec le bel italien et l'évite à tout prix. Alex est bien trop attaché à la belle brune pour la laisser filer et est prêt à tout pour la revoir. Il reste persuadé que ce n'est pas une stupide guerre des clans qui pourra nuire à leur relation.



© miss volchok
E. QUINTO LISSANDROil ne me remerciera jamais assez
Un soir, alors que Quinto cherchait désespérément l'inspiration pour l'article que la Repubblica lui avait aveuglément confier sur un éventuel complot entre la mafia italienne et le Président devant un large verre de whisky, Alessandro le prit pour un de ses amis. S'en suivit une longue discussion sur les métiers des deux hommes, des inconvénients et autres alinéas du métier jusqu'à ce que Alex évoque le vieil attaché de presse qui avait pris une retraite anticipée pour dans les Caraïbes il y a de cela quelques jours, sans avertir quiconque. Trois jours après, Quinto débarque à Trend, plein d'entrain et de bonne humeur. Depuis cette soirée, il se sent redevable auprès d'Alessandro qui est devenu un bon ami.



© draguette
GIULIA S. PERAZZApour un flirt avec toi
Alessandro est entré par hasard dans la boutique dans laquelle Giulia travaille et elle attira tout de suite son attention. Ce fut réciproque puisque la jolie vendeuse vint peu après pour le conseiller et l'aider dans son choix. Elle avait mis le grappin dessus et n'était pas près de lâcher ce mystérieux jeune homme qui était entrain de s'offrir là un merveilleux costume qui valait une petite fortune. Il lui laissa "sa carte", flirtant également avec elle, par pur amusement bien sur mais elle prit cela comme une invitation à aller plus loin et les rendez-vous de Giulia et Alex commencèrent à se faire moins occasionnels. Pourtant, Alessandro n'est pas intéressé par la jeune femme même s'il la trouve très attirante, il a déjà porté son attention sur quelqu'un d'autre mais Perazza ne semble pas l'entendre de cette oreille. Elle fait tout pour qu'il atterrisse dans ses draps. Après cela, elle le laissera tranquille, c'est sûr !


Dernière édition par ♦MANON le Mar 31 Aoû - 16:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 64
Date d'inscription : 25/08/2010


MessageSujet: Re: TREND ♦ on a beau dire, c'est l'habit qui fait le moine !   Ven 27 Aoû - 15:07


© luna
ilana ...
F E A T U R I N G dianna agron


your ID, please.
nom ; ...
prénom ; ilana ...
âge ; ... ans
statut social ; célibataire
activité professionnelle ; journaliste et taupe chez Little Fashionista

little story for your heart


née à los angeles, united states of america
Ilana est issue d'une famille très aisée ♦ On l'appelle Willow, elle même ne sachant pas pourquoi ♦ Ilana est devenu l'espoir de la famille, en parlant de ses bonnes notes et de sa bonne conduite à l'école ♦ Elle s'est découvert une passion, la mode ♦ Elle a décidé de déménager à Milan, ayant les moyens grâce à l'argent de son père, même si ses parents n'étaient pas du tout d'accord, ils avaient espéré une carrière dans le droit pour leur unique et jeune fille ♦ Elle habite désormais à Milan, faisant partit de l'équipe Trend, ça sent le piston tout ça ... ♦ La directrice artistique lui demande de faire la taupe et d'aller dans l'équipe little fashionista pour découvrir leur future programme pour leur nouveau magazine, elle accepte volontiers et décide même de charmer un de l'équipe LF pour en savoir plus.





© shiya
DAFNE-OFELIA DI LAURENTISune complicité... débordante !
« Ilana, je compte sur toi, mais alors vraiment, pour nous trouver des infos sur cette Lii...liii...LITTLE FASHION-je ne sais pas quoi ! Ils nous ont volé notre réputation, maintenant, à nous de leur faire la guerre ! » « Je comprend parfaitement, Dafne, tu verras, ils vont en baver ! » Pour Dafne-Ofelia, Ilana est l'espoir de la boite, elles s'entendent super bien et ont une vraie complicité. Elles ont les mêmes idées ... Mais Ilana se demande si Dafne a uniquement créé cette complicité pour détruire le clan adverse. La jeune femme se méfie des fois de sa patronne, même si des fois, en sa compagnie, elle oublie toute rancœurs..



© REgina
TEODORICO-SANTO ADONÈune relation réciproque... ou pas.
« Ilana, depuis que tu es arrivé ici, j'ai eu un véritable coup de coeur ! tu sais, si on se voyait... » « Embrasse moi ! » Oh le pauvre Teodorico, il ne se doute absolument pas qu'en fait, Ilana a postulé pour Little Fashionista uniquement pour avoir des infos et les transmettre à Dafne ! Il est tombé sous le charme d'Ilana et ne le cache pas puisque monsieur croit qu'il est en couple avec la jeune femme.. Cette dernière commence à être attachée au jeune homme et leurs baisers deviennent plus sincères. Mais Ilana n'oublie pas l'objectif de sa "mission" et n'hésitera pas à briser un coeur pour remonter dans l'estime de Dafne. Affaire à suivre...



© miss volchok
E. QUINTO LISSANDROun ex à ses trousses
Quinto est tout simplement l'ex d'Ilana. Dès son arrivée, les deux jeunes ont eu un véritable coup de foudre ... physiquement! Oui, ils ont eu une forte attirance et n'ont pas tardé à se cacher sous la couette. Même si Ilana regrette maintenant d'être tombé sous le charme de Quinto, lui en demande encore, enfin, pour lui, ce n'est que purement sexuel, il ne peut rien avoir d'autres. Mais depuis que Ilana est la taupe de Dafne et qu'il sait qu'elle doit séduire un mec du clan adverse, Quinto voit rouge et fait tout son possible pour que Ilana ne tombe pas sous le charme de Teodorico, mais bien de lui. Aurait-il finalement des sentiments pour la belle Ilana?


Dernière édition par ♦MANON le Mar 31 Aoû - 16:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 64
Date d'inscription : 25/08/2010


MessageSujet: Re: TREND ♦ on a beau dire, c'est l'habit qui fait le moine !   Ven 27 Aoû - 19:11


© soft frenzy
k. jewell leonelli
F E A T U R I N G amber heard


your ID, please.
nom ; leonelli
prénom ; karma jewell
âge ; 21 ans
statut social ; célibataire
activité professionnel ; mannequin et serveuse

little story for your heart


née à milan, italie
Jewell déteste qu'on l'appelle par son premier prénom, Karma, et pourtant, Giuseppe y prend un malin plaisir ♦ Elle est issue d'une famille plutôt modeste ♦ Enfant unique, elle est très vite devenue indépendante et a commencé à se trouver des petits boulots des ses seize ans ♦ On la surnomme souvent Welly ou Well ♦ Elle n'a jamais été très douée sur les bancs de l'école et pourtant, elle est plus cultivée et maligne qu'on ne le croit ♦ Jewell ne s'attache pas facilement et c'est pour cela que quitter le domaine familiale à dix-huit ans ne lui a pas procurer de grandes sensations, si ce n'est de l'indépendance ♦ La mode est toute sa vie ♦ Son rêve le plus cher est de défiler pour Miu Miu et Alexander McQueen ♦ Elle est serveuse le soir pour arrondir ses fins de mois





© morphine
GIUSEPPE L. RENZETTIentre chien et chat
« Viens-là ma belle ! » « Dégage Giu', je ne veux pas de toi ce soir » « C'est nouveau de refuser un corps à corps avec ton patron ? » « T'es pas mon patron ! Enfin... si... mais oui, c'est tout nouveau. Alors va assouvir tes fantasmes ailleurs, avec les poufs de l'autre fois, par exemple ! » rétorqua la jolie blonde, un tantinet jalouse. Entre Giuseppe et Jewell, l'ambiance est électrique. Leur deux forts caractères s'entendent à la perfection... ou presque. Entre lui, l'homme instable qui ne recherche que des jolies femmes à mettre dans son lit et elle, le stéréotype parfait de la fille facile qui ne l'est pas tant que ça... On peut dire qu'ils font la paire. Ils représentent à eux deux le cliché idéal de l'amitié améliorée et aiment ça. Ce n'est un secret pour personne mais au fur et à mesure, leur relation leur devient indispensable. Plus le temps passe, plus ils se fréquentent et pour rien au monde ils n'avoueraient cela. De mauvaise fois tous les deux, leur slogan est tout simple : « No feelings, only sex and fun » Jusqu'à ce que l'un des deux craque... Affaire à suivre.



© shiya
DAFNE-OFELIA DI LAURENTISla jalousie est un vilain défaut
« Karma, on ne couche pas avec son patron, voyons ! » « Jewell, appelez moi Jewell s'il vous plaît. Et proprement dis, ce n'est pas mon patron. Je ne suis pas journaliste, je ne travaille pas avec lui enfin je... » se défendit l'intéressée. Elle devenait tellement puérile en présence d'une personne à l'autorité débordante qui pouvait vous faire virer en un claquement de doigt que Jewell se trouvait pitoyable à cet instant. La mine contrariée de sa boss la fit frissonner. Elle était à la limite du licenciement et le savait. « Pas d'excuses, Jewell » coupa Dafne. « Si j'entends encore parler de vos aventures avec Giuseppe, vous prenez la porte. » « Hmm. » Question d'éthique ? Pas seulement. Dafne-Ofelia en pince pour Giuseppe qui semble à peine le remarquer. Elle écarte donc toutes les menaces de son chemin et il se trouve que Karma en est une. La principale, si j'ose dire. Dafne a toujours apprécié le top, elle croit en son potentiel et sait qu'elle est un des véritables atouts pour Trend mais elle ne supporte pas de la voir au bras de l'homme qu'elle convoite depuis des mois. Quoi qu'elle dise, Jewell sait qu'elle ne la mettra pas à la porte.



© mimi
ERMES Z. MARTINOZZIpour toujours et à jamais
« Regarde, bientôt, ce sera nous deux, là haut » avait dit Jewell en pointant du doigt l'une des nombreuses publicités géantes de Calvin Klein, affichées au cœur de Rome. « Inséparables, quoi qu'il arrive, tu promets ? » « Je le jure ! » Qu'ils étaient insouciants à cette époque. Pour la première fois, ils mettaient les pieds dans la capitale de leur pays, Rome. Âgés d'à peine seize ans, les deux jeunes gens partageaient le même rêve : devenir l'égérie d'une grande marque de haute couture. Cette ambition a fini par les séparer. Ils mènent maintenant une lutte acharnée pour décrocher un meilleur contrat que l'autre. Ermes et Welly se font les pires coups, ils connaissent toutes les faiblesse de l'autre et en profitent. Ils sont passés du statut de meilleurs amis à celui de meilleurs ennemis en un rien de temps et ce n'est pas prêt de s'arrêter à première vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: TREND ♦ on a beau dire, c'est l'habit qui fait le moine !   

Revenir en haut Aller en bas
 

TREND ♦ on a beau dire, c'est l'habit qui fait le moine !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COFFEEbreak :: Premiers pas vers la gloire ! :: Vacant, qui n'est pas occupé-